2 Icon 6A840185-0766-4EA7-A0F1-D354DB1A63C1@3x calendar B4F93828-96F8-4437-8CF6-80599DC64A39@3x Icons/32x32/Checkmark-circle-2 Icons/24x24/Down Icons/24x24/Left Icons/24x24/Right Icons/24x24/Up Icons/32x32/Euro 06. Icons / Hide-password 2C590C06-90E1-4A9B-92FB-4E0AAFECDDFE@3x Icons/32x32/Gauge Icons/32x32/Leaf Loep 73D37533-9543-40A2-B01F-747B439E090F PVpaneel 1537E9F1-32E4-40F1-A0CF-C6E137D84DFB@3x reacties 84F88D51-93B4-4DBF-A66C-67FFCA35A637@3x A48A0A54-2715-43CE-8952-A3CB33BD32BB@3x Icons/32x32/Toon ToonApp YouTube-icon-dark Icons/32x32/Checkmark-circle-2 Icons/32x32/Euro Icons/32x32/Gauge Icons/32x32/Leaf Icons/32x32/Toon Icons/24x24/Down Icons/24x24/Left Icons/24x24/Right Icons/24x24/Up Icons/24x24/Up

La facture de gaz naturel est jusqu'à 50 euros moins élevée cette année en raison d’un hiver doux

Les températures douces signifient que les foyers consomment moins de gaz naturel et elles le remarquent sur leur facture de gaz. Pour un foyer moyen, cette facture peut être jusqu'à 50 euros moins chère sur une base annuelle. Après un mois de décembre très doux, le mois de janvier a également été exceptionnellement chaud. Dans le même temps, l'approvisionnement en gaz est également très important. Selon le producteur d'électricité verte Eneco, cela fait également baisser les prix.

Depuis le début de l'hiver, le 21 décembre, le mercure en Belgique est à peine descendu en dessous de 0. Décembre a été l'un des dix mois les plus chauds depuis 1901. Le 17 décembre, le mercure a même atteint 15 degrés. Selon l'Organisation Météorologique Mondiale, l'ensemble de l'année 2019 est la deuxième année la plus chaude depuis les mesures. 

Diminution du montant des factures des consommateurs

Les températures exceptionnellement douces - dans le reste de l'Europe aussi, d'ailleurs - sont immédiatement perceptibles dans la consommation de gaz naturel des ménages: notre chauffage doit fonctionner beaucoup moins.

En décembre, la consommation de gaz naturel des clients privés d'Eneco a diminué de 11%. En janvier de cette année, la consommation de gaz naturel était même inférieure de 15% à la moyenne d’une année normale (ndlr. moyenne des 3 dernières années).

Concrètement, cela signifie qu'un foyer de 4 personnes ayant une consommation annuelle moyenne paie 50 euros de moins sur sa facture. 

La chute des prix du gaz

La cause n’est pas seulement l'hiver doux avec une consommation également plus faible, mais aussi une grande réserve de gaz, l’ensemble de ces facteurs fait baisser les prix.

Les prix de gros du gaz naturel sont historiquement bas. En un an, le prix du gaz a baissé de 25%. Plusieurs raisons expliquent cette baisse des prix, explique Pieter Verlinden, responsable de l'approvisionnement et des prix chez Eneco: 

"Pour commencer, il n'y a jamais eu autant d'importations de gaz naturel liquide (GNL) qu'aujourd'hui. En particulier depuis les États-Unis, des navires transportant du GNL sont envoyés en masse en Europe. L'année dernière, les exportations des États-Unis ont augmenté de plus de 60 %. Aux terminaux de Zeebrugge et de Rotterdam, il est maintenant temps pour les navires de rejoindre le réseau avant de pouvoir pomper le gaz américain dans le réseau européen".

                  Pieter Verlinden, responsable de l'approvisionnement et des prix chez Eneco

Le gaz de schiste américain provient des forages pétroliers et est considéré comme une sorte de sous-produit vendu à bas prix sur le marché européen. Les Américains n'en ont pas besoin eux-mêmes. Les importations ont fortement augmenté au cours de l'année dernière en raison de la modernisation des infrastructures GNL en Amérique et d'un accord conclu entre l'Union Européenne et les États-Unis l'été dernier.

La Russie et l'Ukraine ont également conclu un accord commercial à la fin de l'année dernière sur la fourniture de gaz russe à l'Europe via l'Ukraine. La nouvelle donne s'étend sur une période de 5 ans.

En bref, il y a une grande offre et une petite demande. Cela signifie que toutes les réserves de gaz sont pleines à craquer. Selon Eneco, tant que l’hiver ne fait pas son entrée, une hausse des prix n'est pas imminente. 

 

Communiqués de presse
Contact us
Mark Van Hamme Eneco België
Pieter Verlinden Head Sourcing and Pricing
Mark Van Hamme Eneco België
Pieter Verlinden Head Sourcing and Pricing